Comment réussir à évaluer la régulation des ravageurs

Comment réussir à évaluer la régulation des ravageurs? Intérêt d’une grille de notation de la régulation naturelle en parcelles agricoles

L’objectif de l’action 2 du Programme Arena est d’élaborer des outils d’aide à la décision permettant de prédire la régulation naturelle des ravageurs. Une des étapes clés de ce travail a consisté à produire, à partir de la base de données Arena, des modèles statistiques quantitatifs.

De tels modèles mettent en relation les densités d’auxiliaires, les pratiques agricoles et de gestion du paysages (les variables explicatives) avec des variables approchant le niveau de régulation des ravageurs, en l’occurrence leurs densités (les variables expliquées).

Toutefois, il est clairement apparu que la variable «densités de pucerons» ne permettait pas à elle seule de donner une idée claire du niveau de régulation de ces ravageurs.
C’est pourquoi nous avons donc pris le parti d’élaborer une variable intitulée «régulation des pucerons» à partir d’une grille de notation prenant en compte la dynamique relative des populations de pucerons et de leurs prédateurs et/ou parasitoïdes (coccinelles, chrysopes, syrphes, micro-hyménoptères parasitoïdes).

Pour ce faire, nous avons noté chacun des 133 binômes «parcelle/année culturale» de la base de données du programme. Comme l’indique le tableau 1 ci-joint, une première note a été attribuée à la courbe de dynamique des densités de pucerons, avec une note élevée correspondant à une diminution significative des pucerons. Une deuxième note a été attribuée aux densités d’auxiliaires, en tenant compte de l’effet relatif de chacun des types de taxons sur les pucerons. La somme de ces deux notes intermédiaires a conduit à la note finale.
La figure 1 donne un exemple de calcul pour une parcelle pour laquelle on a pris en compte les observations visuelles (OV) et les cuvettes Jaunes (CJ). Cette variable a été utilisée comme proxy de la régulation dans l’élaboration de nos modèles.
Une telle grille ne prétend en aucune manière avoir une valeur prédictive en soi, mais elle constitue un outil intéressant pour parvenir à décrire la régulation naturelle, un processus biologique encore difficile à saisir. A ce titre, une telle grille comporte un intérêt pédagogique pour apprendre à décrire la régulation et essayer de parvenir à un consensus en la matière. Un outil à utiliser dans certains BSV ? Une affaire à suivre….

Contact: Françoise Lasserre, Université de Lorraine

A propos de l'auteur